Comment fabriquer un pigment-laque ?

como extraer pigmentos de las plantas tintóreas

C'est quoi un pigment-laque ?

Le pigment-laque, également appelé pigment laqué, est un pigment organique obtenu par la précipitation d’un colorant d’origine animale, végétale ou artificielle sur un support minéral neutre. Le terme « pigment-laque » est dérivé de « lacca », un mot italien qui désigne à la fois la gomme-laque et la source du colorant carmin.

Les pigments laqués sont considérés comme les plus anciens pigments organiques connus et ont été utilisés depuis l’Antiquité en précipitant des colorants d’origine végétale ou animale sur de la craie.

Les pigments laqués jouissent souvent d’une mauvaise réputation. Ils offrent généralement des couleurs éclatantes et transparentes. Cependant, la fugacité de certains pigments était un problème connu des peintres qui les utilisaient. Les anciens étaient conscients de ce problème mais se servaient des laques pour raviver des couleurs minérales plus fades, mais permanentes. Ils avaient compris que si la couleur laque disparaissait sous l’effet de la lumière, la couleur minérale, elle, restait inaltérable.

L’intérêt des pigments laqués peut sembler remis en question s’ils ne perdurent pas dans le temps, mais il convient de relativiser cet inconvénient en sachant que de nombreux végétaux offrent une résistance aux intempéries tout à fait honorable. On peut notamment citer l’indigo, la garance, le kermès, la cochenille, la gaude, l’isatis tinctoria, le carthame, la sarriette, le genêt, le châtaignier, le chêne et le noyer.

Avant de commencer

Le fait qu’un ingrédient soit naturel ne signifie pas nécessairement qu’il est sûr ou non toxique. Cette recette inclut de l’alun de potassium qui, bien que naturel, est sujet à controverse et il est important d’en être conscient. Par conséquent, il est recommandé d’utiliser des gants et un masque facial lors de l’extraction des pigments.

Il faut tenir en compte que la quantité de pigments peut-être aléatoire suivant les végétaux. 

Cette recette ne fonctionne pas avec l’indigo ni la garance qui doivent suivre un autre processus.

Le beffroi de Revel et son marché
Dessin réalisé à l'aquarelle de Pastel

La recette

1 semaine

Facile

Bon marché

  • Parties tinctoreales d’un végétal ou animal
  • ~ 15 g carbonate de calcium
  • ~ 30 g de alun de potasse
  • Eau déminéralisée

- Extraction des colorants -

1. Collecter le colorant.

Dans le cas des végétaux, tous les colorants ne sont pas obtenus à partir des mêmes parties de la plante, il est donc nécessaire de savoir quelle partie de la plante contient la plus grande concentration de matière colorante.

 

2. Extraction du colorant

La méthode d’extraction du colorant varie selon la partie de la plante utilisée. En règle général, je suis ces étapes:

  • Pour les pétales des fleurs, qui sont les parties les plus fragiles, je les laisse macérer pendant au moins 4 heures dans une casserole et je les chauffe à feu doux pendant une dizaine de minutes
  • Pour les feuilles, je les place dans une casserole avec de l’eau froide que je fais chauffer à 90°c pendant au moins 40 minutes, puis je laisse infuser minimum 24 heures.
  • Pour les parties dures comme les troncs et les branches, je les fais bouillir entre 40 minutes et 2 heures pour extraire le maximum de colorant (en rajoutant de l’eau si nécessaire), puis je les laisse refroidir.

Il est toujours préférable d’utiliser de l’eau déminéralisée.

 

3. Filtration

Une fois que vous avez obtenu un liquide coloré, filtrez à travers un filtre en tissu (ou un chiffon propre posé dans une passoire), en utilisant un récipient adapté à la quantité de liquide obtenue.

Le jus ne doit pas contenir de parties de la plante !

- L'extraction des pigments -

Étape 1

Réservez un litre de jus obtenu dans un récipient transparent.

 

Étape 2

Mélangez l’alun de potasse et 10 cl d’eau dans une casserole.

Chauffez lentement jusqu’à ce que l’alun de potasse soit complètement dissout.

 

Étape 3

Versez l’alun de potasse dilué dans le jus préalablement réservé et remuez.

 
Étape 4

Versez lentement le carbonate de calcium dans la préparation précédente.

 

Étape 5

REMUEZ LA PRÉPARATION LENTEMENT, car une réaction chimique va se produire formant une mousse dense. Bien que cela indique que la recette fonctionne, il faut faire attention à ne pas faire déborder le récipient.

 

Étape 6

Laissez reposer le mélange pendant 24 heures. Une partie plus dense va se former et se déposer au fond du récipient. Cette partie est le pigment hydraté.

 

Étape 7

Versez l’eau colorée qui est au-dessus du pigment hydraté dans un autre récipient.

Prenez soin de ne pas verser le pigment hydraté qui s’est formée lors de l’étape précédente dans ce récipient.

Cette eau colorée est sans danger pour la nature et peut servir à arroser les plantes (par contre ne la buvez pas !).

 

Étape 8

Préparez une bouteille avec un entonnoir et placez-y un filtre à café à l’intérieur.

Versez-y le reste du contenu présent dans le récipient transparent (soit le pigment hydraté).

Laissez filtrer 24 heures.

On obtient une pâte de couleur à l’intérieur du filtre.

De manière similaire à l’étape précédente, on peut utiliser l’eau se trouvant dans la bouteille pour arroser les plantes.

 

Étape 9

Étalez la pâte sur une assiette en céramique et laissez-la sécher complètement. Il est normal que la couleur s’éclaircisse considérablement en séchant.

 

Étape 10

À l’aide d’une spatule, récupérez le pigment et le stocker dans un pot avec un couvercle.

Et voilà ! Nous avons notre pigment prêt à être utilisé pour créer notre propre peinture.

À NOTER :

 

N’utilisez pas d’ustensiles en fer dans cette recette (à moins que vous souhaitiez obtenir une teinte plus sombre).

Vous pouvez retrouver les recettes de la laque de gaude et de la laque de garance, dans lesquelles je traite plus spécifiquement de ces plantes.

Partagez

Voici une vidéo dans laquelle je vous montre comment extraire les pigments des fanes de carotte :

dispersion-pigments
Lire la vidéo sur dispersion-pigments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les livres

Si vous êtes intéressé par le monde fascinant des plantes tinctoriales, les livres sur le sujet ne manquent pas.

J’ai sélectionné ceux que je considère les plus pertinents et enrichissants afin que vous puissiez approfondir ce sujet fascinant.

Previous slide
Next slide

– Liens affiliés Fnac –

En apprendre plus !

En complément de cette recette, vous pouvez également prendre ce cours en ligne qui vous apportera d’autres informations au sujet de la fabrication de pigments laqués!

Mon atelier

L’Atelier Égaré

28 Route de Vichy

03250 Châtel-Montagne

NEWSLETTER
" En vous inscrivant vous ne recevrez pas de spams de ma part, juste une ou deux newsletters par mois, pas plus. "

2024 © Julien Guinet – Artiste peintre. Tous droits réservés.

Retour en haut

Connexion


Notice: Array to string conversion in /home/kjrgszha/public_html/wp-content/plugins/google-captcha/google-captcha.php on line 706
Array
Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.