Recette de l'acétate de fer

soupe de clous/acétate de fer

À quoi sert l'acétate de fer ?

L’acétate de fer est bien connu des ébénistes pour éboniser le bois. Il permet d’obtenir des teintes sombres allant du gris foncé au noir ébène.

Cependant, en approfondissant les recherches, il est intéressant de noter que l’acétate de fer peut avoir d’autres utilisations dans le domaine de la peinture. Par exemple, il peut être utilisé comme mordant, c’est-à-dire comme fixateur pour les colorants naturels. Il peut également être utilisé comme agent oxydant, ce qui permet de créer des effets de vieillissement et de patine sur presque n’importe quelle surface.

On peut l’utiliser comme substitut au sulfate de fer (ingrédient que l’on retrouve dans de nombreuses recettes). Je vous renvoie au glossaire pour en savoir plus sur cet ingrédient.

  • Il peut être utilisé en peinture pour obtenir un effet rouillé parfait.
  • L’ajout d’acétate de fer dans la fabrication de pigments sert à assombrir les couleurs obtenues,
  • Il est utiliser en ébénisterie pour éboniser le bois.
  • Il peut servir de mordant en teinture (avec énormément de précaution car il rend les couleurs plus sombres et fragilise les fibres des tissus).

Il s’agit d’un ingrédient très facile à réaliser soi-même, qui offre de multiples utilisations. De plus, il constitue une alternative pratique au sulfate de fer, qui est beaucoup plus difficile à fabriquer soi-même.

L’inconvénient de cet ingrédient réside dans sa difficulté à être dosé avec précision dans les recettes. En effet, le taux d’acétate de fer peut varier d’une solution à une autre en fonction de différents facteurs tels que la quantité d’objets métalliques utilisés dans la préparation et le temps de repos.

Donc quand on utilise cet ingrédient on doit s’attendre à des résultats un peu différents à chaque fois.

Fabrication de l'acétate de fer

Cette recette, également connue sous le nom de « soupe de clous », est facile à réaliser et offre de nombreuses possibilités d’utilisation.

Cet ingrédient peut être fabriqué avec seulement deux ingrédients couramment disponibles à la maison.

L’acétate de fer peut être irritant, prenez soin de porter des gants, un masque et des lunettes de protection lorsque vous devez le manipuler.

L’acétate de fer tâche, je vous conseille aussi de porter un tablier.

Si des termes, des matériaux ou des ingrédients ne vous sont pas familiers, n’hésitez pas à faire un tour sur le GLOSSAIRE.

La recette

1 semaine à 2 mois

Facile

Bon marché

  • Des vieux clous (ou d’autres objets contenant du fer)
  • du vinaigre blanc
Étape 1

Mettez les clous (ou autres objets métalliques) dans un bocal.

 

Étape 2

Submergez les clous de vinaigre blanc et refermez le bocal.

 

Étape 3

Attendez au moins une semaine. Vous pouvez même les laisser un mois ou deux dans le vinaigre, votre acétate n’en sera que plus concentré (ouvrez le bocal de temps en temps pour laisser échapper le gaz qui s’est formé, puis refermez).

 

Étape 4

Ouvrez le bocal et remuez la mixture. Au contact de l’air, le liquide va s’oxyder et vous allez obtenir un jus de couleur rouille.

 

Étape 5

Filtrez le jus dans le second bocal.

 

Étape 6

Vous pouvez conserver le jus plusieurs mois dans un bocal fermé.

À NOTER :

Vous pouvez remplacer le vinaigre blanc par du vinaigre de cidre ou du vin, mais les couleurs obtenues seront différentes. À vous d’expérimenter!

Vous pouvez également remplacer ou ajouter de la laine d’acier. Dans ce cas la laine d’acier va pratiquement disparaitre, rongée par le vinaigre.

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mon atelier

L’Atelier Égaré

28 Route de Vichy

03250 Châtel-Montagne

NEWSLETTER
" En vous inscrivant vous ne recevrez pas de spams de ma part, juste une ou deux newsletters par mois, pas plus. "

2024 © Julien Guinet – Artiste peintre. Tous droits réservés.

Retour en haut